Victor Goldschmidt 4tet – Jazz à Uccle – 19 février 2020

Teddy Thomas, piano – Arthur Hirtz, saxophone – Jérémy Debuysschere, basse – Victor Goldschmidt, batterie

Retour aux fondamentaux avec un jazz moderne, inspiré et maîtrisé ! Un grand succès de foule ce soir, on ne sait pas vraiment pourquoi, mais la centaine d’auditeurs présents n’ont pas été déçus, ils ont définitivement apprécié la prestation, c’est dire si le niveau y était pour satisfaire un tel auditoire. Le premier set se termine avec un petit goût de trop peu. Effectivement, l’interprétation de compos et de standards que ce quartet nous a offert, a mis l’auditoire dans un niveau d’écoute impressionnant. Une palme particulière est à décerner à Victor Goldschmidt car dans notre lieu « pur acoustique », la batterie donne le la du niveau sonore du groupe entier et ce soir, chaque instrument était parfaitement perceptible quel que soit le type de morceau. Une belle performance ! Les autres ne sont pas en reste bien sûr, Teddy Thomas, le pianiste, prof dans une école de musique Uccloise, a un superbe touché, fin, délicat et harmoniquement très riche. Jérémy Debuysschere à la basse nous a entre autre offert un solo magistral qui a conquis le public. Arthur Hirtz aux saxophones enlève et élève le propos avec créativité et lyrisme. Quant à Victor, déjà mentionné, il assure l’équilibre et la dynamique du groupe avec brio et délicatesse. Le style plutôt modern jazz est consistant et l’écoute reste fervente jusqu’au dernier morceau un peu plus funky certes, basse plus soutenue, batterie plus  carrée, sax plus enlevé, piano plus bloc chords, un coup d’air frais et une belle fluctuation d’intensité pour clôturer le concert.

Des jeunes à suivre comme d’habitude…

FD